Rechercher

Résistance au feu


Le bois brûle très lentement, de l'extérieur vers l'intérieur, et seule la couche superficielle se carbonise et non pas le “coeur”. La partie intérieure qui ne brûle pas conserve

ses caractéristiques mécaniques . Cela malgré une considérable augmentation de la température.

Par contre, que se passe-t-il dans le cas de matériaux incombustibles (acier et béton armé) ? À la différence du bois, ces matériaux bien qu’ils ne brûlent pas, subissentune dégradation soudaine des propriétés mécaniques en présence de températures élevées. Ils se plient et s’effondrent.

La structure s’écroule en entraînant tout à l’intérieur.


LE TEST

Pour démontrer que les structures en bois Wolf Haus passent brillamment “l’épreuve du feu”, nous avons soumis une paroi au sévère test de l’Institut Européen de Vienne.

La paroi a été soumise à un incendie de plus de 2 heures, avec une température atteignant 1075°C, alors que, du côté opposé au feu, la paroi conservait une température superficielle

de 24°C. La structure portante intérieure de la paroi, intacte à la conclusion du test, enregistrait une température de 36°C.

En conclusion, le test est allé au-delà des attentes : la paroi n’a pas perdu ses propriétés statiques et mécaniques et les seules parties à remplacer ont été le double panneau de

Placoplatre intérieur et celui de Celenit.

Un résultat important, mais qu’on ne retrouve pas dans toutes les maisons en bois : mais sûrement dans une habitation Wolf Haus.



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout